Une chanson de Catherine Vincent a ce goût inoubliable des baisers volés. Chaque note est un mot doux murmuré à l’oreille de la note suivante, chaque mot une petite musique intime comme un secret à partager à tout prix, avec le monde entier de préférence. On en est là de l’élaboration savante d’une déclaration d’amour à ces chansons dont on rêve de savoir ce qu’elles cachent sous leurs jupes tournoyantes, quand vient l’importun, qui nous demande « Rock ? Pop ? Musique arabe ? Alexandrins d’alexandrine ? ». Alors on lui répond, comme un mot de passe pour enfants rêveurs : « donne-moi encore un baiser mon amour », et celui-ci ne sera pas volé.

Catherine Vincent est un duo chanson-folk, installé à Marseille. Ils affectionnent la variété chantée à deux voix, charriant avec elle le goût de la pop et du rock électrifié hérité de quelques bons génies anglo-saxons, mais aussi les musiques arabo-méditerranéennes, le tango, et enfin, la musique des langues elles-mêmes : les échanges poétiques que produisent leur conversation au sein d’un même disque. Au cœur de leur musique, il y a les voix, la voix, sa proximité parfois parlée, le goût du récit, du dépaysement, des images, et une sorte de ligne claire, musicale et vocale, teintée d’espièglerie.

Ils chantent pour les adultes mais également pour les enfants. On retrouve leurs créations sur disque, sur scène, en ciné-concerts, dans des musiques de film. Le duo anime également des ateliers de création musicale.