11 juillet 2018 Artist Image

Oscar Go et le vilain petit canard

  • Goodbye

    But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness.

    No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.

    Pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.

  • Faded on Your Love

    But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness.

    No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.

    Pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.

Partager :

Oscar le petit escargot et Le vilain petit canard entreprennent chacun un voyage musical et initiatique qui va bouleverser leur vie!

OSCAR GO, un conte musical de Christophe Daniel, interprété et arrangé par Catherine Vincent / à partir de 6 ans (durée 34 minutes)

Oscar Go, un petit escargot plutôt casanier, va prendre malgré lui la route du voyage. Il fait alors la connaissance de son compagnon d’aventure : le lézard Marcio, vieux reptile bougon qui se passionne pour les techniques de combat d’Extrême-Orient. Chemin faisant, ils vont découvrir une décharge où vit une foule hétéroclite d’habitants attachants dont la vie est menacée par une bande « d’odieux trafikants ». Sous la légèreté de la fable musical sont abordés avec humour, poésie et beaucoup de rock’n’roll les thèmes modernes de la société de consommation, de la marchandisation à outrance, des sans logis et des problèmes d’environnement.

LE VILAIN PETIT CANARD un conte musical Catherine Vincent, librement adapté d’Andersen, à partir de 2 ans (durée 17 minutes)

Le vilain petit canard a le malheur de naître au mauvais endroit. Harcelé par les autres animaux de la ferme, il décide de s’enfuir pour ne plus subir leurs railleries. C’est par la chanson, une nuit où il se rêve star d’un cabaret, que le vilain petit canard va trouver le courage de continuer sa quête d’une nouvelle famille. Ce vœu se réalisera quand il se révèlera être un beau cygne! Des chansons pop et folk illustrent ce célèbre conte qui a pour devise : apprendre à se connaître, à s’accepter et à accueillir la différence.

Produit par Monodose, superbement Illustré par Anaïs Tonelli, graphisme Vincent Tuset-Anrès. Enregistré à Damas (Syrie) en 2003.

Presse :

http://www.journalzibeline.fr/critique/laventure-cest-par-la/