23 juillet 2018 Artist Image

Tina

Partager :

Tina 2013, (auto-production)

Cet album de Catherine Vincent, compte onze chansons en français, espagnol, italien et anglais en hommage à Tina Modotti (1896-1942).
Née en 1896 à Udine dans le nord de l’Italie, elle vécut en Californie, à Mexico, à Moscou, à Paris et en Espagne durant toute la guerre civile où elle s’est battu aux côtés des Républicains. Elle est décédée à 45 ans à Mexico en 1942. Elle fut ouvrière, actrice, photographe et révolutionnaire.
Le duo donne voix à Tina Modotti  pour évoquer les sentiments et moments forts de sa vie : son déracinement, sa relation avec le photographe Edward Weston, son œuvre artistique, sa liaison avec Julio Antonio Mella (révolutionnaire cubain), sa liberté amoureuse, son engagement politique, son implication dans la vie artistique mexicaine des années 1920, auprès d’artistes comme Diego Rivera et Frida Khalo.

Les chansons révèlent également la fascination que cette femme exerce sur le duo. Personnage séduisant par la beauté de sa personne, la portée de son art et son immense humanité.
Le duo Catherine Vincent a composé et interprété l’album, à l’exception de deux poèmes qu’ils ont mis en musique : « Plenipotentiary » (1923) de Tina Modotti et « Tina Modotti ha muerto » (1942) du chilien Pablo Neruda. Il s’agit d’une musique folk simple et épurée. Le duo interprète tous les titres à deux, chant, guitare acoustique, électrique, basse et harmonium indien. L’enregistrement a été confié à Elory Humez, qui a assuré avec le duo la direction artistique du projet.

Tina Modotti a été longtemps oubliée. Une association telle que le « Comitato Tina Modotti » à Udine dans sa ville natale œuvre dès les années 1970 à faire ressurgir sa mémoire. Mais c’est la vente de sa photo « Roses » en 1991 qui va favoriser sa redécouverte. Les rencontres internationales de la photo à Arles, on consacré une importante rétrospective de son travail photographique en 2000. Le livre de Patricia Albers « Shadows, Fire, Snow – The Life of Tina Modotti » (1999) est une des meilleures références biographiques Et plus récemment la BD de l’espagnol Angel de la Calle propose une lecture graphique originale et émouvante de son parcours. Depuis 2018 l’artiste Tina Modottti fait objet d’une question limitative au Bac histoire des arts. Le duo propose ainsi des séances scolaires du concert Tina, et du ciné concert The tiger’s coat (Marseille, Le Gyptis 10 janvier 2018, Paris, Le Balzac, 22 mars 2018)

CLIP Plenipotentiary